Comment laver une chemise en machine ?

Comment laver une chemise en machine ?

Avant un passage ne machine, il est utile de nettoyer à la main les zones qui accumulent le plus la saleté.  Au niveau des aisselles, du col de chemise et des plis. Préparer un mélange d’eau et de savon de Marseille. Imbiber une éponge propre et frottez délicatement les zones concernées. Si votre chemise est neuve ou qu’elle n’est pas si sale, passez directement aux étapes suivantes.

Instructions de lavage

1: Examiner attentivement les indications de lavage qui figure sur l’étiquette : elles précisent la température du cycle idéal. En général, les vêtements synthétiques doivent se laver à 30 degrés, tandis que les chemises en coton et en jeans se lavent à haute température. Ne dépassez pas les 60° pour ne pas abîmer le tissu.

2: Pour les cycles à 30°: Choisissez de préférence une lessive liquide (la lessive en poudre pourrait laisser des traces à basse température). La lessive liquide est renforcée en détergents.

Astuces de lavage: 

Pour une chemise de couleur  ? La chemise doit être boutonnée et retournée.  Vous préserverez ainsi l’éclat de la couleur et vous éliminerez mieux les traces de sueur.

Pour une chemise blanche ? Pour redonner l’éclat au blanc et enlever les taches jaunes et tenaces, vous pouvez ajouter du bicarbonate de sodium ou des cristaux de soude dans le tambour ou dans le bac à lessive (bac 1 pour prélavage, bac 2 pour un lavage sans prélavage; le bac avec la fleur accueillera l’adoucissant).

Comment sécher une chemise ?

Séchez votre chemise dans une pièce ventilée : suspendez la à un cintre pour éviter un maximum de plis. Vous aurez ainsi moins de travail au repassage. Si vous la faites sécher en terrasse ou sur un balcon, évitez l’exposition directe au soleil : les UV abiment la fibre et décolore le tissu.

Recommandation:

Le sèche-linge n’est pas interdit, en revanche suivez bien les indications qui figure sur l’étiquette de la chemise et veillez à bien respecter la chaleur maximale supportée par le tissu.

Avant de repasser, veillez à la propreté de votre chemise

Comme annoncé dans le titre, avant la délicate mission du repassage, il convient d’examiner toute chemise à repasser minutieusement afin de vérifier sa propreté extrême. S’il reste une tâche aussi petite soit elle, lavez de nouveau votre chemise, ce coup-ci à la main et au savon de Marseille, puis laissez sécher avant de repasser. Enfin, sachez que ces tâches persistantes peuvent provenir de votre liquide de lavage, si vous en avez trop mis dans la machine par exemple, d’une tache qui a séché trop longtemps ou même de la propreté de votre fer.

Repassez-la encore humide

Propreté ? Check ! Vous avez la permission de repasser. Pour vous faciliter la corvée, repassez votre chemise lorsque le tissu est encore légèrement humide. Si votre chemise est sèche, humidifiez-la avec un peu d’eau à l’aide d’un spray par exemple. Ainsi, les plis s’effaceront plus facilement et on évitera l’effet cartonné d’une chemise trop sechée à la chaleur du fer. Choisissez un fer avec une semelle en acier inoxydable. Sinon, si vous avez les moyens d’acquérir une centrale vapeur, inutile de repasser sur chemise humide puisque la vapeur de la centrale s’en chargera !

Suivez une certaine procédure de repassage

Une fois le fer assez chaud, mais pas trop, commencez par repasser les manches, puis les poignets à plat. Continuez avec le dos de la chemise et les pans du devant. Pour ne pas abîmer le boutonnage, contournez les boutons avec le fer. Finissez par le col. repassez-le à plat sur l’envers puis encore chaud pliez-le pour qu’il garde se forme. Retirez les baleines du col s’il en possède avant le repassage. Pour le fameux plis qui ne part pas, ne vous excitez pas dessus, mouillez-le et repassez de nouveau.

Suspendez correctement votre chemise

Votre chemise est propre et repassée, vient le moment de la ranger dans votre penderie. Attendez que le tissu de votre chemise refroidisse après le repassage en cintrant votre chemise. Évitez les cintres en métal qui risquent de marquer et déformer les épaules. Le cintre doit être en bois ou en plastique à bords assez larges et arrondis au niveau des épaules si possible. Pour ceux qui ne possèdent pas de penderie, pliez la soigneusement et pour vous épargner une nouvelle séance de repassage. Petite astuce : placez votre chemise sur cintre au dessous d’une bassine d’eau bouillante ou sous le jet d’eau chaude du pommeau de douche avant de la mettre. La vapeur va ainsi détendre les fibres de la chemise et supprimer les petits plis.

Veillez à ce que votre déodorant sèche avant d’enfiler votre chemise

Aujourd’hui les déodorants à billes ou en spray nous promettent un effet « anti-tâches blanches et anti-tâches jaunes ». Pourtant, les auréoles jaunâtres au niveau des aisselles de votre chemise blanches prouvent que cet effet est assez aléatoire. Pour palier à ce problème, pensez à laisser sécher votre déodorant avant d’enfiler votre chemise, cela évitera tout contact direct entre le déodorant et le tissu. Vous pouvez également vous talquer les aisselles.

Bonus : évitez de manger un tacos dégoulinant aux heures de pointe dans le métro

Ce n’est pas parce c’est évident qu’il ne faut pas le souligner : ne prenez pas de risques ! La sauce tomate, l’huile d’olive, le chocolat, le sang, le cambouis ne sont pas vos amis. Si vous portez votre chemise préférée, évitez donc d’aider une femme à accoucher, de faire la vidange de votre camion, de laisser un stylo à encre dans votre poche ou encore de manger mexicain <:)